Le festival

A l'origine

« Légendes ou vérités, il semblerait que des idées de génies ou de géniales idées soient nées allongées à l’ombre d’un pommier… Dans mon cas, l’idée de ce festival serait plutôt l’aboutissement d’une rencontre entre une hyperactivité professionnelle dont la voix est le centre et l’intérêt pour le patrimoine architectural exceptionnel qu’est le théâtre de Gray, logé dans la ville haute, en bord de Saône, en Haute-Saône.

La très belle restauration à l’identique de l’intérieur du théâtre, les dimensions réduites de sa salle qui instaurent une rare proximité entre le public et la scène, la découverte de son acoustique parfaite, tous ces éléments n’ont fait qu’accroître mon désir de le faire vivre et résonner, d’en faire un lieu culturel d'exception à travers la création d’un festival décliné en trois jours et neuf spectacles, dédié à la voix.

Anne-Laure Fléty, conseillère régionale, adjointe à la culture de la ville, a prêté une oreille attentive à mon projet et a apporté le soutien nécessaire à sa première édition en 2012 .
Parenthèse en-chant-son, respiration culturelle et gustative, moment privilégié d’authenticité et de partage, autant d’indices pour affirmer l’identité du festival VOIX:LÀ » - Alain LYET

L'équipe du festival

Direction Alain Lyet
Communication Françoise Rebaud
Conception graphique et web Déborah Yoder
Directeur technique Hervé Davillers
Régie générale Pascal Belot / DMA Lycée Pasteur
Actions culturelles Françoise Rebaud
Restauration Marylin et Pascal Raget
Bénévoles Bertrand Bergeret, Laurence Déforêt, Anne-Chantal Drain, Raymonde Vernet, Colette Jacamon, André Schwartz, Jacqueline Schwartz, Catherine Tabourot, Jean François Bourgeois, Ludovic Chouet, Pascale Ducloux, Philippe Griebelbauer, Marie-Édith Braichotte, Claude Wernert, Florence Morcos, Dominique Lucot-Maillard, Aurélie Courty

Le théâtre de Gray

Classé monument historique en 1984, le Théâtre à l’italienne de Gray a été inauguré au printemps 2006 après dix ans de fermeture. L’opération de restauration intérieure a été conduite par Paul Barnoud, architecte en chef des Monuments historiques, et a permis de faire disparaître les stigmates des restaurations successives.

Le théâtre fut construit entre 1846 et 1849 par Jean Baptiste Martin et présente une façade épurée. L’intérêt du monument réside dans l’architecture de sa salle de spectacle : plan à l’italienne avec loges d’avant-scène, machinerie, décor et rideau de scène, plafond rayonnant illustré de muses et de bacchantes.

Enregistrer

VOIX:LÀ, Escales, au Théâtre de Gray, du 7 au 10 décembre 2017